La sclérose en plaque

Définition

La sclérose en plaque est une maladie  qui touche le système nerveux central ( l’individu est victime de ses propres défenses immunitaires ) . Elle touche les nerfs, la moelle épinière ou encore le cerveau. Cette pathologie est celle du jeune adulte. L’âge moyen est d’environ 30 ans. Cette maladie provoque des lésions qui amènent des troubles moteurs, sensitifs et cognitifs. Sur le long terme, c’est un handicap irréversible. Le père de Michelle Obama est atteint lui même de cette maladie, comme l’a rapporté  l’ancien président américain dans un de ses discours.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

La sclérose en plaque se manifeste par des poussées soudaines. Des signes neurologiques apparaissent ou des signes déjà existants s’aggravent. Puis ils se stabilisent à nouveau au bout de quelques jours. La durée minimale qui caractérise les poussées est de 24 heures. Aucune fièvre ne peut expliquer cette infection. Les symptômes dépendent en fait de la localisation des plaques. Et de la zone touchée.

On retrouve notamment :

  • Une fatigue chronique
  • Une perte d’équilibre
  • Des spasmes et contractions musculaires
  • Engourdissement et faiblesse de certains membres
  • tremblements, troubles de la marche
  • Troubles de la vision ( perte de vision complète ou partielle )

Comment le médecin diagnostique  la sclérose en plaque ?

Différentes procédures sont nécessaires pour confirmer un diagnostic. Les signes diffèrent d’un patient à l’autre. Différents examens sont possibles :

IRM ( Imagerie par Résonance Magnétique ). Avec ce test, on peut mettre en évidence les lésions de la maladie.

-Une ponction lombaire qui a pour but de prélever une toute petite quantité de liquide céphalo rachidien. C’est en fait un liquide dans lequel baigne le cerveau et la moelle épinière. Dans ce fluide, les médecins peuvent déceler des anticorps spécifiques et détecter une éventuelle inflammation.

-Des tests neurologiques

article suivant : https://aidefichesconcoursasap.com/qu-est-ce-que-l-adolescence-et-comment-gerer-cette-periode-de-la-vie/

Quelles sont les causes de cette maladie ?

C’est une pathologie complexe qui survient de manière inexpliquée. Les chercheurs pensent qu’elle peut subvenir en raison de l’environnement du patient et une hérédité qui prédispose à cette maladie. Les personnes à risque sont les personne dont un parent proche est atteint par la maladie. Ils ont du coup un risque plus grand de la développer.

Les femmes sont davantage concernées par la maladie. Egalement des personnes qui ont des problèmes de thyroide. L’infection peut être aussi virale. Certains virus qui sont contractés durant l’enfance, comme le virus de la rougeole, pourraient être une cause de développement de la sclérose en plaque.

Il y a aussi un déficit en vitamine D qui peut causer cette maladie. Vient ensuite le tabagisme. On estime que le risque est deux fois plus élevé chez un fumeur ou une fumeuse. Enfin, les produits chimiques sur le lieu de travail sont une cause à ne pas négliger.

Quels sont les traitements pour soigner la sclérose en plaque ?

Divers médicaments sont utilisés pour traiter la sclérose en plaque. Ils ont pour objectif de diminuer le nombre de poussées. Ainsi que l’atteinte du système nerveux et bien évidemment le développement de cette maladie. Durant ces dernières années, des progrès considérables ont été effectués. Enfin, il reste à disposition le sport, la kinésithérapie et un soutien psychologique sans faille pour combattre cette pathologie.

Pour en savoir plus : https://afsep.fr/la-sclerose-en-plaques/

Rate this post

Laisser un commentaire