L’alimentation du nouveau né

Comment se nourrit le tout petit ?

Le but de manger c’est quoi ? Pouvoir assurer de manière quantitative et qualitative ses besoins nutritionnels. La maman s’en occupe dans le cas du foetus. Seulement une fois venu au monde, le nouveau né se rend compte qu’il va devoir se charger de manger par lui même. L’aventure commence…

Pendant la période de l’existence dite utérine

La circulation via le placenta nourrit de manière « automatique » le foetus. Le rôle du placenta est de donner tous les nutriments qui sont fondamentales et qui sont contenus dans le sang de la maman. Quant aux déchets, ils repartent dans la circulation du sang.

Pas de besoin excrétoire donc pour le foetus. Les reins et l’appareil digestif vont se développer lentement avant la naissance. Pour être prêts le jour j. Quand la grossesse se termine, le foetus va effectuer des mouvements de déglutition. Il va alors absorber le liquide amniotique. Les éléments nutritifs sont tour à tour absorbés par la muqueuse intestinale. Quand au cellules qui sont suspendues, elles vont rester dans la lumière de la digestion avec le mucus ( sécrétions via des glandes ).

Toute ces choses vont donner ce qu’on va appeler le méconium. Le foetus va aussi sécréter et sortir l’urine qui passe dans le liquide amniotique. Le système digestive se développe, petit à petit, mois après mois. Même après la naissance, le système va continuer à se développer.

Le phénomène de succion et le fait de déglutir

Le foetus, dès la onzième semaine de la grossesse, va déglutir du liquide amniotique. Il existe différents genres de succion :

-Dès la naissance, les possibilités concernant les succions nutritives vont dépendre de l’âge gestationnel. Il faut prendre en compte les modes d’alimentation du nouveau né qui est prématuré d’après la prescription médicale.

  • Jusqu’ à la 32 eme semaine et une absence de règles, la coordination succion et déglutition beugue. Dans les semaines suivantes, elle va progressivement s’améliorer.
  • 37 eme semaine d’absence de règles, la succion déglutition est en place. Elle sera affinée jusqu’ à la naissance. La maturité de la coordination est acquise.
  • Succion foetale qui n’est pas liée aux nutriments, elle apparait vers la semaine 20 sans règles.

La motricité des intestins

Les fibres musculaires des intestins vont faire leur apparition entre 12 et 14 semaines de la vie foetale. L’ensemble du tube digestif est innervé. Le système nerveux entérique ( sne ) est crée. Il comprend :

-Le SNE va marcher comme un arc réflexe, la maturation fonctionnelle va commencer au deuxième semestre de grossesse. Elle continue après la naissance jusqu’ à environ 2 ans.

  • La SNE extrinsèque se crée et prend place pendant les 4 mois au début de la grossesse. Elle est innervée par différents systèmes nerveux ( parasympathique, sympathique, central ).

Ce qu’il se passe après la naissance

Dès qu’il vient au monde, le nouveau né doit manger par la bouche. Il doit digérer, absorber les aliments. Les reins doivent être en état de marche pour virer et exfiltrer les déchets de métabolisme. Il faut maintenir l’homéostasie ( équilibre général de la santé du corps ).

Les systèmes de digestion et d’excréments ne sont pas encore vraiment mis à jour. De ce fait, certaines substances seront plus difficilement dissoutes comparé à un enfant plus grand. Les reins ne peuvent donc pas concentrer l’urine à la naissance. Dans le cas de prématuré, tous ces sytèmes sont forcéments plus fragiles. Cela se répercutera dans la vie extra utérine.

Autre article : le rôle du père dans l’éducation de l’enfant

Le rôle de l’appareil digestif

Comment sont ingérés les aliments ?

Un nouveau né qui arrive à terme, et n’a aucun problème ou maladie quelconque, est en capacité de téter le sein maternel. Et l’avaler pendant 10 minutes, en respirant normalement. On retrouve ici les notions de succion et déglutitions, rendues possible grâce à la maturité du système et la morphologie et la physiologie de la bouche.

Entre 4 et 6 mois, un réflexe de la langue vient rejeter, un aliment de type solide ou à moitié liquide est rejeté. C’est ce qu’on appelle protusion de la langue. Ce réflexe va ensuite disparaitre et permettre l’absorption d’aliments semi liquides.

La nourriture sera alors emmenée vers l’arrière de la cavité de la bouche. Vers six mois environ, la capacité de boire à la tasse s’améliore. Les dents font une percée. La mastication va démarrer.

article suivant : le système immunitaire

Comment sont digérés les nutriments ?

Les protéines : la sécrétion gastrique est ok chez le nouveau né. La digestion va se faire la plupart du temps dans l’instestin grele.

Les glucides : L’amylase est présente dans la salive. Mais il n’y a aucune digestion des glucides. Ni dans l’oesophage ni dans la bouche au cours des premiers mois. Avant 6 mois, le bébé est incapable de digérer les amidons. Les bouillies ne sont pas non plus conseillées car elles peuvent provoquer des troubles gastro intestinaux.

Les lipides : Source énorme au niveau énergétique. Le nourrisson, de manière générale, absorbe de manière convenable les lipides. Ceux du lait de femme grâce à sa lipase.

Sels minéraux vitamines : pas de problèmes particuliers concernant l’absorption et l’utilisation de ces deux nutriments.

Les éléctrolytes et la flotte : la muqueuse intestinale est imperméable à l’eau et les éléctrolytes en début d’existence. Pas de problèmes dans des conditions normales.

Le rôle de l’appareil excréteur :

L’objectif du rein est de maintenir le volume et la composition des différents liquides de l’organisme. Il gère aussi l’excrétion des déchets en ce qui concerne le métabolisme. Les reins fonctionnent dès la naissance mais à faible niveau. C’est aussi pour ça qu’il faut apporter une alimentation spécifique au bébé. Avec très peu de déchets.

Pour conclure

En tant que soignant à l’hôpital, vous aurez souvent la problématique qui suit : il est encore d’usage de donner de la farine et des aliments solides dès 1 mois ou deux aux nouveaux nés. Il faut expliquer aux parents que le bébé n’est pas prêt à recevoir ce genre d’aliments ( et même semi solides ) avant ses 4 mois. Ces aliments ne sont d’aucune utilité et occasionner des troubles digestifs et un mal être chez l’enfant. des allergies peuvent apparaitre.

Rate this post

Laisser un commentaire