Le diabète

Définition du diabète

Cette maladie est en fait une difficulté dans l’assimilation, le stockage et l’utilisation des sucres apportés par l’alimentation. Ce qui fait que le taux de glucose est élevé dans le sang ( on appelle ça la glycémie ). Ce qui donne ce qu’on appelle une hyperglycémie.

De quoi se composent les aliments ? Ils se composent de protides ( type viande, poisson ), de lipides ( les graisses ) ainsi que de glucides ( féculents ). Ainsi, ils fournissent la plupart de l’énergie dont le corps a besoin pour fonctionner. Ils passent dans l’intestin pour ensuite arriver dans le sang.

Alors, en fait, qu’est ce qui se passe quand on mange ? Le taux de sucre augmente dans le sang. Les glucides sont transformés pour la plupart en glucose. Le pancréas à pour rôle de détecter l’augmentation de la glycémie. C’est ce qui fait justement défaut chez le diabétique. Certaines de ces cellules du pancréas secrètent de l‘insuline.

Et cette insuline va permettre au glucose de pénétrer les cellules de l’organisme. Par exemple au niveau du foie, des muscles,  des tissus adipeux. Ainsi, la glycémie fonctionne normalement chez la plupart des personnes.  ( en augmentation légère pour revenir à niveau normal ) Et c’est ce système  qui ne marche pas chez les malades du diabète.

Quels sont les deux  types de diabète et leur symptômes ?

Il faut savoir qu’il y a deux types de diabète. On a tout d’abord le diabète de type 1 qui va toucher environ 10 % des personnes diabétiques. Le type 1 est acquis de naissance. Je connaissais quelqu’un qui était malade dans cette situation.  Ensuite, il y a le diabète de type deux, qui, lui est lié à l’obésité et au surpoids, qui touche le reste des malades.

Les symptômes pour le diabète de type 1 peuvent être de faire beaucoup pipi, de maigrir rapidement, d’avoir très soif. Les cellules du pancréas disparaissent. En effet, le corps ne reconnait plus ces cellules et les détruit. C’est pour cela que l’on appelle ce type de diabète une maladie auto immune, c’est à dire liée à la destruction par le corps lui même de ses propres cellules.

Ce qui a pour conséquence que le glucose qui ne peut pas rentrer dans les cellules retourne dans le sang. Le taux de glucose dans le sang s’élève ainsi.

Quelles sont les causes du diabète de type 1 ?

En réalité, les médecins ne savent pas vraiment pourquoi ces cellules se détruisent chez certains individus en particulier. Il y aurait une prédisposition familiale. Mais on n’en sait pas vraiment plus sur le sujet. Pour traiter cette pathologie, le seul traitement en vigueur est l’apport d’insuline.

Cela peut être fait sous forme d’injections ( comme le moteur de la voiture…). L’insuline est alors injectée avec une seringue un un stylo. Egalement avec une pompe à insuline, un appareil portable ou implantable qui est destiné à administrer l’insuline de manière continue.

article sur les avc :

https://aidefichesconcoursasap.com/avc-accident-vasculaire-cerebral-danger-imminent/

Le diabète est il héréditaire ?

On peut se poser la question de savoir si le diabète est héréditaire ou non. C’est différent selon si il s’agit d’un diabète de type un ou un diabète de type 2. Sans rentrer dans des chiffres ou statistique précises, il faut simplement regarder dans la famille si il y a déjà des cas similaires.

Quelles sont les causes du diabète de type 2 ?

Chez les sujets de plus de 40 ans apparait souvent ce type de diabète. Mais actuellement, des cas de jeunes adultes et adolescents commencent à apparaitre. Les causes, cette fois ci, sont bien identifiées. Notamment la sédentarité, l’obésité, le surpoids. Il faut noter cependant que ces sujets là sont prédisposés génétiquement.

Le diabète de type 2 ne se révèle pas tout de suite. Il peut s’écouler plusieurs années entre apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic posé par un médecin. Il y a deux cas de figure :

-Le pancréas fabrique toujours de l’insuline. Mais pas suffisamment par rapport à la glycémie. C’est ce que l’on appelle l’insulinopénie. Dans un autre cas, l’insuline agit mal, et on appelle insulinorésistance. La glycémie ne peut plus être régulée par l’insuline et ce blocage va finir par épuiser progressivement le pancréas qui finira par ne plus assurer une production suffisante en insuline.

Toujours le même principe. Le glucose qui ne pénètre pas dans les cellule du corps. Et qui reste dans la circulation du sang. Le taux de glucose qui explose dans le sang.

Quel est le traitement du diabète de type 2 ?

Dans un premier temps, on va dire à la personne de manger sainement, de faire du sport. Puis les premiers traitements  anti diabète seront mis en place. Toujours en respectant la meilleure hygiène de vie possible. Quand la carence en insuline sera trop importante, on proposera au patient des injections.

Des complications peuvent malheureusement arriver. Si l’objectif du traitement est de normaliser la glycémie, cela peut entrainer à long terme ( du fait d’hyperglycémies répetées ) une altération des vaisseaux sanguins, ou encore des nerfs. Toute les complications liées au diabète peuvent entrainer une cécité ( autrement dit rejoindre le club de stevie wonder et gilbert montagné…), atteindre les pieds ( ce qu’on appelle le pied diabétique ) et entrainer une amputation.

Constat joyeux également car cela peut entrainer des infarctus, des troubles de l’érection. Ou encore une insuffisance rénale. En conclusion, on peut dire que ce sont deux maladies bien différentes. Mais qui sont caractérisées par le même problème. ( excès de sucre dans le sang )

Il ne faut  surtout pas prendre cette maladie à la légère et se goinfrer de crème chantilly au dessert dans le premier buffalo grill du coin. Mais suivre correctement le traitement au risque d’avoir de gros problèmes. Il faut comprendre que, si vous êtes atteint du diabète, c’est pour la vie…Toutefois, la plupart des malades cohabitent avec cette maladie. Et sont en bonne santé.

Enfin il reste à évoquer le diabète gestationnel. Ce qu’on appelle aussi le diabète de grossesse. Et donc qui survient chez la femme qui est enceinte. ( environ vers la fin du second trimestre ). Comme pour le diabète classique, ce type de diabète est lié à une intolérance aux glucides. Qui entraine également un taux de sucre dans le sang très élevé.

Rate this post

Laisser un commentaire