Accueil

Comment préparer le concours d’entrée en école d’aide soignant ?

Bonjour à tous, soyez les bienvenus sur le site. Je vous propose des fiches de révisions, indispensables pour préparer et réussir les concours d’aide soignant/auxiliaire de puériculture.

J’ai personnellement passé le concours d’aide soignant il y a de cela quelques années avec une note de 19/20. Mon objectif est donc de vous préparer dans cette réussite. Je vous délivrerai également mes meilleurs conseils en vidéo…

Pour cela, je vous propose une préparation complète  au concours aide soignante. Vous y trouverez toute les fiches de révisions sanitaires et sociales indispensables ( qui fonctionnent aussi pour le concours auxiliaire de puériculture ) mais aussi des sujets réels tombés lors des épreuves écrites aide soignant. Des exercices pratiques et mises en situation. Toute les matières dont vous avez besoin. Le programme se compose ainsi :

-Tout d’abord une épreuve écrite de culture générale

-Mathématiques, exercices corrigés et qcm

-Épreuve orale de culture générale : démontrer vos connaissances au jury, présenter votre parcours professionnel, prouver votre motivation et la connaissance que vous avez du métier d’aide soignant.

– Un test sur la  biologie humaine : l’anatomie humaine, les bases du corps humain

-Vous aurez une Épreuve de mathématiques : qcm, exercices de  conversions, pourcentages, statistiques et probabilités

Je suis trop vieux pour devenir aide soignant : faux !

Si vous réorientez professionnellement, il est possible que vous ne connaissiez pas du tout le milieu paramédical. Rassurez vous, l’objectif  de ce  site est de tout vous expliquer pour vous imprégner de ce milieu avant d’intégrer une école de santé.

Vous avez aussi la possibilité d’effectuer un stage pour valider votre nouveau choix de carrière. Vous voulez que je vous dise un truc ? Les meilleurs éléments dans ma promotion, ce n’était pas les « jeunes », mais bien les personnes qui étaient plus âgées et donc plus matures, sûres de leur choix.

Je me rappelle un élève, Simon, la quarantaine bien entamée. Il travaillait dans les assurances, il gagnait bien sa vie. Pourtant, ayant fait le tour de ce domaine, il a décidé de se réorienter avec succès. Il est aujourd’hui infirmier au bloc opératoire après plusieurs années de service à l’hôpital.

Comment réussir l’oral du concours  ?

Bien sûr, l’épreuve d’admissibilité à l’oral représente le plus gros du travail. En tout cas, c’est ce qui effraye le plus les candidats. Mais vous allez voir que ce n’est pas si terrible. Et je pense sincèrement que c’est plus facile que l’écrit. Vous allez peut être me dire  » oui, mais moi tu comprends, je suis timide ». Oui, je comprends très bien, puisque je suis moi même atteint de ce  » syndrome » ^^.

Néanmoins, cela ne m’a pas empêché de réussir brillamment à l’oral sans me lancer dans une plaidoirie d’avocat. C’est pour ça que dans ce programme, je vous accompagne, dans une vidéo, pour réussir votre échange avec le jury. Oui, je parle bien de dialogue, d’échange, car c’est comme ça qu’on réussit.

En bonus, si vous le souhaitez, je peux vous coacher par skype pour faire une mise en situation de l’oral. Et, avec mon expérience d’ancien élève aide soignant,  vous économiserez  des centaines d’euros ( et même plus ) comparé à une école de préparation  au concours de santé.

Conseils à celles et ceux qui veulent devenir infirmiers

Avec la suppression du concours infirmier en France, vous allez devoir vous inscrire sur la plateforme d’admission post bac. Je vous le dis par expérience, certaines filières sont bouchées car très demandées ( psychologie, médecine…) et certaines personnes restent sur le carreau et perdent une année entière.

Ce que je vous recommande, même si ce n’est pas votre premier choix, c’est de préparer le concours d’ aide soignante au cas où vous ne soyez pas pris en ifsi. Ainsi, si malheureusement vous n’obtenez pas de place en école d’infirmier, vous éviterez de perdre une année, allez apprendre énormément sur le terrain, et travailler aux côtés d’infirmières durant vos stages aide soignants.

Ainsi, si vous êtes bacheliers, vous pourrez confirmer ou infirmer votre choix de travailler dans ce domaine.

Une formation ultra complète pour vous faire réussir le concours as

 

Cliquez sur le lien pour accéder à 97 fiches de révisions ( maths et biologie incluses ) + une préparation ultra complète au concours  :

 » aide soignant, le cœur humain »

    • 66 fiches mémo réalisées par mes soins pour maximiser vos chances de réussite
    • Se préparer à l’écrit : modules complets de biologie humaine et sciences et techniques de la santé ( niveau  première St2s ) + Maths, fonctions numériques, pourcentages
    • Analyse de texte tiré d’un vrai sujet  pour vous préparer à l’écrit
    • Exemple de sujet de concours avec questions/ réponses
    • Préparer sereinement l’entrée en école d’aide soignant
    • Obtenir les meilleures notes et accéder aux meilleures écoles
    • Préparer son avenir et exercer un métier  à fort potentiel économique et social
    • Une vidéo spécifique pour vous préparer à l’épreuve tant redoutée de l’oral avec les conseils d’un ancien élève aide-soignant
    • Une formation accessible à vie 7j/7 et 24h/24
    • Mes meilleurs conseils en vidéo
  • Toute l’année, je vous propose 1h de coaching vidéo par skype pour préparer l’oral ( places limitées )

Vous avez des questions ? vous pouvez me contacter à cette adresse : ericmarstonbusiness@outlook.com

 

Comment être admis en IFAS ?  ( Institut de Formation  Aide soignant )

Pour obtenir le concours d’entrée en école d’aide- soignant, il n’y a pas de secret, il faut se former, se préparer. C’est un concours à ne pas prendre à la légère. Avant de réussir, j’ai aussi échoué une première fois. Malgré mon 14/20, je me suis retrouvé sur liste complémentaire et je n’ai pas été pris à l’école de santé.

Comment se motiver pour réussir le concours aide soignante ?

De nombreuses personnes et moi même vous le confirmeront : la motivation est la clé de la réussite. Interrogez vous sur la réalité du métier…Questionnez des pros, mettez vous au fait de la réalité de la profession. Des difficultés qui ne manqueront pas de se présenter.

Des conditions de travail difficiles. Êtes vous prêts à supporter les odeurs propres à l’humain ? Êtes vous prêts à devoir cohabiter avec la maladie, la souffrance, et même la mort ? Des tâches qu’accomplit l’aide soignant… Toute ces questions là vous seront de toute manière posées à l’oral du concours…

 

Avoir la moyenne ne suffira pas : seul les meilleurs candidats seront retenus, en fonction des places dans chaque école de santé. Pour vous distinguer, améliorez votre culture générale, notamment dans le domaine de la santé, tenez vous informés. soignez votre expression écrite et orale. C’est ce qui fera la différence entre vous et les autres…

Il faut apprendre à se connaitre, réaliser une petite introspection. Savoir si on est véritablement fait pour ce métier.

 

Chaque humain a sa méthode d’apprentissage. Pour ma part, je suis davantage auditif. Mais peut être que vous êtes plus visuel ? Préférez vous  réviser sur une courte période ou préfère tu t y prendre longtemps à l’avance avec des révisions planifiées dans le temps ?

Est ce qu’il  vous  faut des fiches de révisions, une préparation complète ? Des vidéos pour vous aider à vous préparer ? Des exercices pour travailler sur les textes ?

Bref, le plus important est de déterminer tout ça…

Quelles sont les dates du concours  ?

Renseignez vous sur  les dates clés de l’année à venir : inscriptions, épreuves d’admissibilités, résultats, épreuves d’admissions. Selon ton profil, ta personnalité, tu pourra ensuite organiser tes révisions. En fractionnant les jours, semaines, mois à venir en périodes de révisions, et préparer une check-list pour ne rien oublier…

Quelles sont les qualités pour exercer ce métier ?

Le but n’est pas d’en faire trop et de bosser toute une journée sans rien apprendre. La clé est dans la régularité. Il faut mieux bosser 1 à 2 h par jour sur plusieurs mois plutôt que de procrastiner  

Après avoir révisé le cours, passez à l’entraînement. Multipliez les exercices et travaille sur des sujets chronométrés… Prend  le temps de bien lire le corrigé et de le comparer avec votre production. Une fois  les erreurs repérées et comprises, concentrez vous sur vos faiblesses pour mieux les corriger…

Pourquoi faut il bosser à plusieurs pour obtenir l’entrée en école aide soignant ?

C’est ce que l’on a fait entre collègues de promos pendant la formation aide soignant. Il faut le faire aussi avant le concours. Ça permet d’instaurer une dynamique positive. Que ce soit les amis, la famille, simulez un entretien. Encore une fois, exercez vous…Très important en vue de l’oral, surtout si vous êtes timides…

Prenez du temps pour vous…Il faut aussi savoir faire des pauses. Je ne vous conseille pas de faire des soirées en semaine pendant la formation d’aide soignant ( mmh ca sent le vécu ? ), mais simplement de garder des hobbies en dehors, des loisirs, des fêtes, des amis et du temps avec votre famille …

Combien de temps dure la formation en école as ?

La formation en école aide soignant qui conduit au diplôme professionnel aide soignant compte 1435 heurs d’enseignement théorique et clinique, à la fois en institut et en stage. Elle peut se dérouler de façon continue ou en discontinu sur une période qui ne peut pas dépasser deux ans.

En ce qui concerne la  partie théorique, celle ci  est coupée en 8 modules. La pratique correspond à six stages qui sont effectués en milieu professionnel. Il faut savoir que 18 000 personnes en moyennes sont diplômés chaque année et que ce chiffre grossit d’année en année.

Et les besoins sont déjà là. Les équipes paramédicales travaillent en sous effectif. et auraient besoin de beaucoup plus de monde pour assurer des soins optimaux. Hélas, les conditions de travaillent se dégradent, et les patients en patissent, tout comme le personnel soignant.

Quelle est la date de la rentrée en école  de santé  ?

La rentrée s’effectue en fonction de l’institut, soit en janvier, soit en septembre. En ce qui concerne les congés, tu va disposer de 7 semaines dont 4 l’été si la rentrée se fait en janvier. Et 3 semaines pour la rentrée en septembre. Le rythme est de 35 heures par semaines.

Comment s’effectue la théorie sur les bancs de l’école  ?

Le découpage de l’enseignement théorique se fait sous la forme de huit modules qui permettent l’acquisition de huit compétences fondamentales pour le métier. Il y aura un mélange de cours magistraux et de cours pratiques.

L’ensemble de la théorie s’effectue sur 17 semaines. Cela orrespond à plus de 500 heures d’enseignement. En fait, le  premier module consiste en l’accompagnement d’une personne dans la vie quotidienne. Puis l’état clinique d’une personne. Viennent ensuite les soins, l’ergonomie. La relation et la communication sont abordées.

Pour finir par l’hygiène des locaux hospitaliers ( pas le plus passionnant, je te l’accorde ). Viendra la transmission des informations et enfin une dernière semaine sur l’organisation du travail.

Chaque compétence fait l’objet d’une validation particulière. Plusieurs épreuves sont organisées pour évaluer les différents modules de formation. Avec tout d’abord des épreuves écrites sous formes de questions à réponses ouvertes, et aussi des questions à réponse rédactionnelle. Pour finir avec des qcm.

Tu  » subira » aussi des épreuves orales, collectives et individuelles ( tu en as de la chance ). Tu devras faire tes preuves dans la pratique ( réalisation de gestes techniques en salle de tp ou travaux de soins ).

Comment se déroulent les stages  dans les établissements de santé ?

Sur l’année de formation, il y a 6 stages. Soit 24 semaines et environ 840 heures. Tout les stages sont réalisés en milieu professionnel, quel que soit le secteur. ( sanitaire, médico- social, à domicile ou en établissement ). Le but de chaque stage est que tu te professionnalise et que tu obtienne des compétences professionnelles.

Bien entendu, à chaque stage, tu seras évalué en fonction de ton niveau.

Puis je être dispensé de certains modules de la formation dans certains cas ?

Oui, c’est le cas si tu es auxiliaire de puériculture, par exemple. Vous serez  dispensé de certaines unités de formations. D’autres cas sont particuliers comme les travailleurs dans les hôpitaux par exemple. Et par la validation d’acquis d’expérience.

Et si  vous voulez en savoir plus https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/nos-collegues/les-etudes-en-ifas.html

Mes conseils sur la formation et l’obtention du DEAS ( Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant )

Pour terminer, je vous donne quelques conseils une fois que vous aurez intégré l’école aide soignant. La règle simple est de travailler régulièrement, de donner le meilleur de vous même en stage. Pour ça, il faut être passionné, prêt à surmonter tous les obstacles et toute les difficultés.

Il faut aussi se poser les bonnes questions si vous voyez que cela coince dans la formation. Êtes vous réellement fait pour ce métier ? Avez vous la vocation ? Peut être que vous passerez l’oral avec brio mais que vous éprouverez des difficultés par la suite.

Soit dit en passant, il est normal de galérer, d’éprouver un coup de blues parfois, d’avoir le moral à zéro. Mais encore une fois, si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez, vous pouvez me croire.