Cours module aide-soignant : l’AVC hémorragique

le cerveau, la base mes amis…

Bonjour ! Nous allons évoquer ici un sujet quelque peu sordide et maintes fois évoqué dans le domaine médical. Je veux parler du cerveau. Mais pour être plus précis, ici on va évoquer un avc hémorragique ! Pour rappel, un AVC veut dire accident vasculaire cérébral.

Définition d’un AVC hémorragique

Prenons un exemple concret. Didier est en train de prendre son café, accompagné d’une petite pause clope. Soudain, il est atteint d’une affection neurologique sévère et soudaine. Il est en train de faire ce qu’on appelle une hémorragie intraparenchymateuse. Les clients du café et les serveurs accourent près de lui et ont évidemment appelé les secours. Plus la prise en charge sera rapide, plus le pauvre Didier aura de chances de s’en sortir avec peu de séquelles.

Les facteurs qui peuvent mener à un Accident vasculaire cérébral avec hémorragie

Si vous avez de l’hypertension artérielle, une malformation vasculaire, une tumeur cérébrale, ou encore que vous consommez de l’alcool ou que vous vous droguez à profusion… Alors vous multipliez vos chances d’avoir un AVC avec hémorragie (gloups).

La physiopathologie du truc (ou comment ça marche)

Les petites artères lésées ou fragiles perforantes se rompent. Leur rupture amène à une hémorragie interne. Ce qui augmente la pression à l’intérieur du crâne (pression intracrânienne). Pour ensuite amener à l’apparition d’un déficit neurologique focal.

Les signes cliniques après l’AVC

Les symptômes dépendent de la zone touchée dans le cerveau. Cela peut entraîner les séquelles suivantes (en vrac) :

maux de tête (céphalées)

troubles moteurs comme l’hémiplégie (la moitié du corps est paralysée)

apraxie : trouble des gestes qui est une incapacité à faire des gestes vers un but déterminé

ataxie (tut tut) : c’est un trouble de la coordination des mouvements équilibre et marche

On peut ajouter à cela des troubles d’ordre sensitifs, de la vision, du langage, de la déglution, de la conscience…

Des examens médicaux peuvent être réalisés comme un scanner cérébral ou un bilan d’hypertension artérielle

Quelques complications après l’accident

epilepsie

spasticité

démence

dépression

anxiété

risques de chutes accru (toujours en silence)

escarres

constipations

troubles neurologiques

J’espère sincèrement que cet article vous aura appris des choses à propos de cette pathologie. Vous pouvez retrouver une vidéo explicative ci-dessous :

Laisser un commentaire