La personne âgée

Comment définit on une personne âgée ?

Nous prenons tous de l’âge , mais à partir de quel moment nous atteignons le stade fatidique ? Quand devenons nous officiellement une personne âgée ? Qu’est ce qui catégorise cette tranche d’âge ?

Ce sont tout d’abord des hommes, des femmes, des êtres dotés d’une conscience, avec leur points forts, leur point faibles, leur histoire, leur vie. Chacun de ces individus traverse les différentes périodes de sa vie avec plus ou moins de difficultés. Ensuite, ce sont leur différents projets qui caractérise la vie d’adulte…

D’après wikipédia, une  » personne âgée  » est une personne dont l’âge est avancé et qui présente les attributs physiologiques et sociaux de la vieillesse dans le sens où la société se les représente. Cette catégorie de personnes est appellé seniors ou encore ainés.

Ils subissent, comme nous tous, ce qu’on appelle la  » sénéscence «  programmée, c’est à dire le vieillissement normal de la population ( en dehors des maladies qui peuvent survenir ).

Mais quel serait l’âge à partir duquel on devient  » vieux » ? Selon, l’oms, ce serait 60 ans. Mais selon certaines études réalisées en France, la moyenne serait plus élevée avec 69 ans…Personnellement, je pense surtout que la vieillesse c’est dans la tête et que des personnes de 20 ou 30 ans sont parfois plus  » agees » que des personnes de 60 ans qui ont une flamme en eux…

Lire l’article à ce sujet : https://aidefichesconcoursasap.com/quest-ce-que-la-maladie-dalzheimer/

Comment vivre plus longtemps et vieillir en bonne santé ?

Selon une étude du CHU de toulouse, un exercice physique prolongé aiderait les personnes à mieux vieillir. Si cela n’a aucun impact sur la mortalité, on ne peut en dire autant concernant les chutes. Elles sont bien moins nombreuses chez une personne âgée effectuant une activité physique. Tandis que la personne qui reste sédentaire aura un risque bien plus grand de tomber et de se fracturer le fémur, par exemple.

Apparemment, pour atteindre de très bon résultats chez ces personnes âgées, il faudrait qu’elles pratiquent des exercices d’aérobie, d’équilibre pendant 50 minutes par jour. Des professionnels sont là pour encadrer les seniors et leur faire pratiquer de manière adéquate et sécurisée les exercices.

On pourrait même rajouter, que jeune, il est déja important de pratiquer une activité physique régulière. Hélas, la télévisions, les jeux vidéos, bref, tout ce qui nous amène à être sédentaire nous bouffe la santé. Alors, finalement, le but n’est pas de battre un record de longévité, rajouter des années à sa vie mais plutôt de la vie à ses années !

Les japonais sont un très bon exemple de longevité, de par leur activité physique mais surtout leur alimentation qui est la plus équilibrée au monde. Je me rappelle avoir vu une émission sur les petits déjeuners japonais et c’était tout bonnement impressionnant !

Chaque nutriment était présent à la table. Du poisson notamment, du riz, qui contient des vertus exceptionnelles. Une comparaison était faite entre une personne âgée française de 85 ans et une japonaise sensiblement du même âge.

La différence est énorme sur le plan physique surtout. La dame japonaise effectuait les différents tests d’équilibre avec des aptitudes incroyables.

Comment apporter du réconfort aux  personnes âgées en tant qu’aide soignant ?

A la suite d’un accident, à un malheur de la vie , lorsqu’il faut lutter contre la maladie,  certains patients finissent par s’isoler et perdre espoir… La prise en charge des personnes déprimées n’est pas simple. Heureusement, le soignant est là pour remédier à ce problème.

Bien sûr, ce n’est pas une éponge. Quand tu seras en service, ce sera à toi de trouver la bonne distance avec le malade. L’empathie est le juste milieu entre être très froid et vide de sentiments et à l’opposé la détresse profonde.

Quand il n’y a plus d’espoir pour le patient, il peut s’agir de conduite dépressive, de crise suicidaire, de vulnérabilité. Si il y a un accident et que les fonctions corporelles sont touchées,  d’une fin de vie,  d’une blessure profonde, d’une souffrance morale, les objectifs de vie de l’individu sont considérablement modifiés. Et ce soit quel que soit l’âge. Le patient peut faire preuve de renoncement, s’isoler. Malgré un accompagnement professionnel, de qualité, l’illusion de la vie et de la guérison peut prendre le dessus et entrainer une dépression. Finir par un suicide.

Les compétences relationnelles des soignants  sont alors mobilisées pour faire face à ces situations dramatiques.

Comment entretenir l’espoir  de guérir les blessures physiques et psychologiques des personnes âgées ?

Toute les catégories d’âge sont concernées par ce phénomène. Les personnes sont partagées  entre la vie et la mort car elles souffrent. La souffrance psychique est si intense qu’il ne peut y avoir d’autre issue que la  mort.

La perte de l’espoir va amener  les compétences relationnelles des soignants  qui vont agir de manière préventive sur la relation de confiance. Le soignant peut faciliter le processus , interagir sur des représentations,  accompagner dans les moments difficiles, être une présence.

Les soignants peuvent donner un espoir de façon ou non consciente. L’espoir est source de lumière, même si celle finira par s’atteindre…

Quels sont les maladies qui peuvent toucher les personnes âgées ?

La première maladie qui nous vient en tête, quand on pense à une personne âgée désorientée, sénile, c’est la maladie d’alzheimer. Découverte en 1906 par alois alzheimer et baptisée du même nom, cette pathologie n’a de cesse de s’amplifier dans les pays riches et industrialisés.

Sans que l’on comprenne véritablement les causes de cette saloperie. Plusieurs facteurs tel que la pollution ou la génétique pourraient expliquer vaguement le départ de la maladie chez certaines personnes. La seule chose que l’on sait, c’est que ce sont des plaques qui s’accumulent dans le cerveau et finissent par faire mourir les neurones.

Citons tout de même quelques facteurs de risque qui sont le manque d’instruction, l’hypertension artérielle, les antécédents de traumatisme crânien. Les troubles de l’humeur comme le stress chronique.

A l’inverse, faire du sport, et consommer certaines substances anti oxydantes pourraient avoir un effet protecteur contre cette maladie. Pour finir cet article, je vais dédier cet article à tous les malades d’alzheimer que j’ai cotoyé, et une pensée pour ma grande tante Françoise.

Rate this post

Laisser un commentaire