Les maisons de retraite

Quel est le profil type de la personne âgée qui rentre en institution ?

Les personnes âgées qui rentrent en maison de retraite sont âgées en moyenne de 85 ans ( avec l’augmentation de l’espérance de vie ) pour une capacité d’accueil d’environ 86 places.

Le nombre de résidents atteints de la maladie d’alzheimer se chiffre en pourcentage. 50 % d’entre eux sont atteint de cette pathologie au sein de l’établissement. Toute ces données sont en fait le portrait d’une maison de retraite française actuelle.

Les EHPAD ont joué la transparence pour participer à cette étude et transmettre ces données. Elles ne peuvent plus se cacher derrière un manque de  personnel mais assumer et gérer l’augmentation de ces chiffres. Le principal constat de ce rapport est la dépendance des seniors, de plus en plus forte.

Les établissements spécialisés pour personnes âgées doivent faire face à une forte affluence de malades d’alzheimer ou de parkinson. Ainsi que des pathologies apparentées. Il y a un énorme décalage entre les ambitions affichées par les maisons de retraite et les moyens réels dont ces établissements disposent.

Article suivant : l’hôpital https://aidefichesconcoursasap.com/quels-sont-les-differents-types-d-etablissements-hospitaliers/

Quel est l’avenir des maisons de retraite ?

La réflexion de la prise en charge des personnes dépendantes bat son plein. La question se pose alors de savoir si les capacités d’accueil des EHPAD pour toute ces personnes malades et âgées. L’offre est jugée  » satisfaisante » mais il apparait que les maisons de retraite sont réparties de manière inégale sur tout le territoire.

Il manque, par exemple, de nombreuses places en région parisienne ou en PACA. Mais le véritable problème, ce n’est pas tant les places manquantes  dans  les établissements spécialisés pour seniors. Ce qui pose souci, c’est le prix élévé des établissements pour personnes âgées dépendantes

Cela crée de nombreux conflits dans les familles quand on sait qu’en moyenne, une maison de retraite coûte deux à trois mille euros par mois. Et si l’on se rend dans le privé, les tarifs des maisons de retraite les plus luxueuses s’élèvent à 5000 euros ! Et ce sont pourtant ces établissements qui ouvrent le plus leur porte depuis plusieurs années.

Pourquoi les maisons de retraite  coutent-t-elle si chères ?

Principalement parce que ces établissements se doivent d’être ultra-médicalisés. En effet, une personne qui rentre en maison de retraite est souvent lourdement dépendante, après être restée longtemps à domicile. La solution serait de pouvoir créer des structures intermédiaires, plus souples.

Il existe ce qu’on appelle des foyer logement en France. Ce qui permet à la personne d’être  » semi autonome ». Autrement dit de pouvoir laisser la personne dans un logement tout en bénéficiant de services adaptés. Ce service s’adresse plutôt à des personnes retraitées  âgées de 65 ans en moyenne au moment de leur entrée.

Les frais sont d’environ 400 à 1000 euros par mois. Donc bien plus abordables pour les familles. Certaines font parfois un peu pression sur la direction de l’établissement quand leur parent ou proche perd en autonomie et doit aller en maison de retraite.

Une chose est sûre. Ces structures représentent l’avenir du soin et de la fin de vie des personnes âgées. Je pense que personne ne voudrait finir ses jours dans une chambre de vingt mètres carrés. Ni vous ni moi.

Rate this post

Laisser un commentaire