L’obésité

Un fléau devenu mondial

D’après l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé ), l’obésité est caractérisée par  » une accumulation excessive et anormale de graisse dans le corps qui nuit à la santé ». La graisse en trop est en fait un déséquilibre entre une alimentation trop riche et une dépense énergétique insuffisante.

Dès lors que l’indice de masse corporelle ( IMC ) est supérieur à 30, alors la personne est considérée comme obèse. La norme se situe entre 18,5 et 24. En dessous, l’individu est classé en  » famine » tandis qu’au dessus, le surpoids est la première catégorie des gros.

Quels sont les facteurs qui favorisent l’obésité ?

Les facteurs comportementaux sont caractérisés par une alimentation déséquilibré beaucoup trop riche. Les conséquences du grignotage entre les repas font que de la graisse est stockée en surplus. Ensuite, l’hygiène de vie qui se traduit par un manque d’activité physique ( les jeux vidéos sont notamment en cause ). Et donc la sédentarité, la télé et l’utilisation abusive des moyens de transport.

Une personne qui arrête de fumer a fortement tendance à grossir également. De même que le stress et l’anxiété peuvent être des facteurs favorisants.

Des facteurs biologiques peuvent être aussi responsables de l’obésité. Si un parent est obèse, alors, il y a de fortes chance pour que son enfant le devienne. Cela peut être aussi lié à des problèmes d’endocrinologie avec des dérèglements  glandulaires et hormonaux. Enfin, l’âge est aussi favorisant car les besoins énergetiques sont moindres en vieillissant.

L’environnement joue un rôle prépondérant dans l’alimentation. Un rythme de vie rapide, des repas pris à la va vite. Des familles qui ne prennent plus le temps de manger ensemble. Les plats préparés, bourrés de sels et souvent de sucre , sont un danger réel pour la santé du consommateur. Enfin, le coût de la nourriture a tendance à augmenter.

Quels sont les conséquences de cette maladie du poids ?

Le risque de mortalité augmente avec l’obésité. Il existe un risque de maladies associées qui dépendent de l’âge et des pathologies présentes. Cela peut être :

-Des maladies cardio vasculaires, de l’hypertension

-Un diabète non insulino dépendant

-Problèmes respiratoires tel que l’apnée du sommeil

-Des problèmes de peau

-Une prédisposition aux cancers

-Des problèmes de rhumatismes ( genoux, articulations touchées etc )

-Des problèmes  d’ordre sociaux et psychologiques

De manière générale, c’est une maladie qui est source de discrimination dans la vie personnelle et professionnelle.

Article suivant : https://aidefichesconcoursasap.com/comment-lutter-contre-le-chomage-et-la-precarisation-du-monde-du-travail/

Quelles sont les solutions pour lutter contre le surpoids et l’obésité ?

Il s’agit premièrement de modifier son régime alimentaire. L’objectif de base pour la personne malade est de perdre du poids. Un nutritionniste va agir sur l’alimentation, la répartition des nutriments et des calories ingérées. L’obèse va devoir réapprendre à manger de manière saine et équilibrée. En consommant des produits bons pour la santé ( poissons, légumes, féculents, viande…) et en limitant la consommation de produits sucrés, salés et gras. ( confiseries, beurre, sodas, apéritifs…)

Ensuite, le gros va devoir s’activer et faire de l’activité physique car celle ci est très bénéfique. C’est la régularité qui compte plus que l’effort fourni. Il est recommandé d’effectuer au moins 30 minutes de marche quotidienne. Viennent s’ajouter à cela des traitements médicaux qui viennent bloquer le stockage des graisses. Il existait auparavant des coupe- faim mais ils étaient considérés comme dangereux et ont été supprimés dans le commerce.

Enfin, les interventions chirurgicales en ultime recours. Ils sont au nombre de 13 000 en France chaque année pour ce qui concerne l’obésité. Cette chirurgie bien spécifique s’adresse à un adulte majeur. Qui  présente des pathologiques telles que un diabète de type 2, une apnée du sommeil ou encore des problèmes articulaires. Pour que la chirurgie fonctionne, il va falloir que le patient s’investisse dans son nouveau corps.

On entend souvent parler de pose d’anneau gastrique. Il a pour but de diminuer le volume de l’estomac et ralentir le passage des aliments.

Comment prévenir l’obésité ?

Enfin, pour finir cet article, la meilleure prévention pour lutter contre ce fléau est de manger équilibré, faire du sport. Des distributeurs ont été retirés dans la plupart des établissements scolaires. Sur les emballages, les fabricants doivent marquer les différents apports nutritionnels.

Le carnet de santé via la courbe de poids permet de prévenir les enfants à risque. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’INPES : http://inpes.santepubliquefrance.fr/

Rate this post

Laisser un commentaire