La toilette au lit du patient

Effectuer une toilette au lit pour un patient dépendant

Les soins du corps du patient sont réalisés par l’aide soignant et éventuellement avec la présence de l’infirmière, selon le niveau de dépendance de la personne qui est soignée. Indispensables car ils répondent à la nécéssité de protéger la peau. Les excrétions tel que la sueur sont ainsi éliminées.

Les objectifs de la toilette

Au delà du bien être moral et à la fois physique du patient, la toilette doit répondre à plusieurs choses comme :

  • Une propreté du corps qui reste maximale. La peau peut ainsi continuer à rester protectrice.
  • C’est le moment pour le soignant de recueillir des informations vitales sur la personne soignée
  • Inculquer de bonnes notions d’hygiène au malade et son entourage
  • Une relation de proximité se tisse entre le patient et le soignant

Le respect de l’intimité du patient

Il faut:

– fermer en toute logique la porte de la chambre.

– La toilette ne doit pas être interrompue sauf raison extrême

-Si besoin, il faut mettre un paravent dans le cas d’une chambre double.

En ce qui concerne le protocole de soin :

  • Le laisser faire pour la toilette génitale, simplement lui suggérer une aide
  • Ne pas laisser une personne complètement dévêtue !

article suivant : la cellule

Programmer combien de temps va durer le lavage de la personne et à quelle heure :

-Faire en fonction de l’état de fatigue/ santé du malade concernant la durée de la toilette

-Demander à la personne soignée le choix de l’heure de la toilette si le service et la charge de travail le permettent

Quel matériel est nécéssaire pour le soin ?

Il s’agit du propre matériel de la personne soignée ainsi que celui mis à disposition gracieusement par l’établissement de santé. Par exemple, nous avons besoin :

  • De serviettes de bains
  • Des gants de toilette ( deux en général )
  • Un pyjama
  • Une chemise
  • des vêtements civils
  • du savon ( c’est mieux )
  • parfum
  • rasoir
  • des cotons tiges
  • un coupe ongle
  • un peigne
  • une cuvette

Le matériel de la chambre

On a dans la chambre :

-un sac de linge

-un paravent

-un plan de travail

-une poubelle

Comment effectuer la toilette d’une personne dépendante : tutoriel

Il faut d’abord installer la personne évidemment. Et ensuite :

  • Ouvrir le lit de haut en bas, sans découvrir le malade
  • Retirer la couverture et les couvres lits en les déposant sur une chaise
  • Remplir une cuvette d’eau, à bonne température
  • Faire en sorte que l’eau soit chaude et le reste
  • Faire la toilette
  • Savonner
  • Rincer abondamment
  • Bien sécher en insistant au niveau des plis naturels du corps. Faire attention notamment au dessous des seins, les dessous de bras, entre les orteils…

La technique pour effectuer une bonne toilette

On va effectuer la toilette par les différents parties du corps :

-Commencer par laver le visage et le cou.

-Essuyer puis tamponner sans frotter comme un sauvage.

-Effectuer le rasage de la personne

-Penser à bien nettoyer les oreilles et les yeux

-Changer la flotte

Toilettes de bras, torse et les mains

On va faire comme ceci :

-Recouvrir le malade avec un drap en ayant retiré la chemise au préalable

-Laver d’abord la main et le bras les plus éloignés, ensuite le thorax, la main et le bras au plus près. Ne pas oublier les dessous de bras, les seins, les poils du thorax.

-Même chose en rincant et en tamponnant

La partie de l’abdomen

-Bien laver l’abdomen et penser au nombril. Se munir d’un coton tige si besoin.

-Couvrir la personne avec un pyjama lavé ou une chemise de nuit

Laver les parties génitales

En toute logique, on va :

-changer le gant pour éviter la propagation de germes vers le pénis ou le vagin

-Changer la serviette de toilette

-Essuyer et encore une fois, insister sur les plis. Et pense à changer l’eau…

Le lavage du dos

On va :

-Laver le dos de la personne de haut en bas. Au préalable, installer de manière assise la personne. Puis essuyer, vérifier l’état de la peau.

-Proposer à la personne de la frotter sur le dos avec de l’eau de toilette

Focus sur la toilette des fesses

Certains sites parlent de siège, moi je te parle de fesse. On ne va pas y aller par quatre chemins. On va procéder comme ceci :

  • Aller en l’avant des organes génitaux vers l’anus
  • Change la serviette
  • Essuyer en tamponnant
  • Vérifier encore l’état de la peau
  • Si il le faut, changer le drap du lit
  • Mettre la chemise à la personne, qui sera assise
  • changer la flotte

Toilette des membres inférieurs

On va donc pour finir la toilette :

  • Laver jambes, cuisses et pieds les plus loin d’abord puis ensuite faire les autres membres. Tu va soutenir une jambe via la cheville pour la laver ( c’est plutôt logique mais c’est bien d’y penser )
  • Penser au genou, et entre les orteils
  • Soins des pieds, si besoin faire un bain, couper les ongles au carré pour éviter l’incarnation. ( toutefois, la pédicure podologue peut le faire à la place des soignants )
  • Mettre une culotte de pyjama
  • Couvrir à nouveau le patient

Conclusion

La toilette d’un patient au lit et de manière générale n’est pas un acte compliqué mais elle nécéssite un réel temps de pratique et d’apprentissage. En résumé, soyez doux, méticuleux, et pensez à demander régulièrement à la personne si tout va bien. Ce n’est pas une plante verte !

eric


Rate this post

Laisser un commentaire