Le développement de l’enfant de 6 à 12 ans

Définition

Le stade de développement de l’enfant de 6 à 12 ans est appelé stade de la personnalité polyvalente. L’enfant va pouvoir multiplier ses expériences sociales dans la communauté scolaire et dans son groupe de copains.

Le développement affectif et social de l’enfant : le groupe familial

La famille sécurise l’enfant sur le plan affectif et joue un rôle fondamental dans son équilibre et son évolution. Son rôle est de l’aider à prendre confiance en lui. Elle doit savoir le soutenir et être à son écoute, mais elle doit aussi lui imposer des limites (l’enfant doit en subir pour se structurer).

Le développement affectif et social de l’enfant : le groupe social

L’école : l’enfant s’adapte généralement bien à l’école, car il éprouve des sentiments collectifs. Un esprit de corps social se développe. La vie de groupe est indispensable à l’enfant.

Les clubs sportifs : le sport développe l’émulation et la coopération, ainsi que le respect des règles du jeu (très appréciées de l’enfant à cet âge).

Observation réflexion (rôle AP)

L’ap doit, au sein du groupe social :

  • soutenir l’enfant dans son estime et son respect
  • donner à l’enfant des responsabilités qui correspondent à ses capacités
  • dépister les exclus et les intégrer, veiller à ce que l’enfant s’adapte bien à une nouvelle structure
  • surveiller les jeux de l’enfant, prévenir la violence, gérer l’agressivité avec tact et fermeté
  • veiller à ce que les mass médias (tv, internet, dvd) ne nuisent pas à l’équilibre mental et physique de l’enfant
  • parler avec l’enfant, l’écouter, déceler les non-dits, déceler ses problèmes

situation

Max, lucas, léo (7,9,10 ans) jouent au flic

Les enfants ont vu un film à la télé hier soir et ils endossent le rôle de personnages fictifs (flics et truands). Une règle du jeu est imposée par l’un d’entre eux : max qui tire ( au sort) pour savoir qui sera l’heureux policier.

C’est Lucas qui est désigné. Les autres enfants sont les truands. Lucas se lance à la poursuite du groupe. Dès qu’il touche l’un de ses camarades, celui ci devient flik. Lucas vient de toucher Léo.

Celui va alors à son tour traquer la bande ( jusqu’à ce qu’ils soient tous éliminés). Au cours du jeu,  les jeunes provoquent la police de toute les façons possibles. Un élève de leur classe, Pierménaiss, s’approche pour se joindre à eux : oh mais c’est le gros sac qui est là ! s’époumonent les enfants.

Pierrot se sent alors très mal à l’aise, devient tout rouge, et repart dépité.

Note

Cette situation permet tout d’abord d’observer l’intérêt des enfants pour un jeu de compétition ( le jeu de police a toujours eu beaucoup de succès). Cela permet ensuite d’observer un cas d’exclusion du groupe : un enfant ( pierre ) est mis à l’écart.

C’est une situation fréquente mais elle est très pénible à vivre pour celui qui en est victime. L’adulte (parent ou professionnel) devra y mettre un terme dès qu’il la répère. Il veillera à apprendre aux enfants à ne pas exclure l’autre. C’est une leçon de tolérance intéressante à cet âge là.

Article suivant : https://aidefichesconcoursasap.com/le-developpement-cognitif-de-lenfant-de-la-naissance-a-ladolescence/

Laisser un commentaire